Les différentes machines à café

Les différentes machines à café

 

Il existe plein de « machines » différentes pour faire du café : La Chemex, V60, Moka, Machine à Espresso, filtre, piston,…. A travers cet article, nous allons essayer de faire un rapide tour d’horizon afin que vous vous y retrouviez un peu plus et surtout… Que vous trouviez la machine qui correspond le plus à vos goûts ! La liste est non-exhaustive évidemment, car il y en a beaucoup. En grand absents nous pouvons noter les Cold Brew, pour les cafés froids, mais nous on parlerons dans un autre article 🙂

 

Voici un petit tableau illustrant les différentes tailles de moutures en fonction des différentes machines :

 

De manière générale, plus la mouture va être fine, plus nous nous orientons vers un café « fort » et amer. Mais ce n’est pas la seule chose à prendre en compte, puisque les méthodes d’extraction ne sont pas toutes identiques: certaines sont avec filtre (et donc le résultat va être assez clair, sans résidus) alors que d’autre fonctionnent avec un système de pression, le café ne sera alors pas filtré et « trouble ».

 

Voici un petit résumé des différentes machines, classées de la méthode considérée comme généralement la plus « douce », jusqu’au résultat le plus « fort » :

 

La Cafétière Piston / French Press / Bodum :

 

Cette cafetière a de nombreux noms, comme la  » Bodum » en référence au nom d’une marque, la « French Press », ou encore la « cafetière piston ». Elle utilise une mouture grossière afin que celle-ci ne passe pas à travers le piston. C’est une méthode par infusion. Il suffit donc, en résumant fortement les choses, de verser de l’eau chaude sur la mouture puis de presser le piston au bout de quelques minutes. L’absence de filtre engendre un résultat avec du corps, mais c’est une méthode permettant d’avoir un café doux, aromatique, et peu amer. Elle est aussi très pratique en voyage et plutôt permissive (vous pouvez avoir un résultat satisfaisant facilement).

 

 

La Chemex :

Cette cafetière à filtre, très utilisée en Amérique du nord mais peu connue en France, permet d’avoir un café très doux, clair, aromatique, et peu amer. Utilisant un filtre particulier, car il nécessite d’être plié d’une certaine façon, la méthode de préparation est très simple : Mettre la mouture sur le filtre, verser de l’eau, attendre, et voilà ! La mouture utilisée est très grossière, et la Chemex fait partie des méthodes permettant d’avoir le moins d’amertume possible. Cette méthode peu nécessité un vrai apprentissage si l’on veut la réaliser dans les règles de l’art: peser la mouture, faire une pré-infusion, bien mouiller de façon égale toute la mouture, faire une pause, etc. Chez Krogen nous sommes fan de la Chemex qui se marie particulièrement bien avec des grains peu torréfiés et donc peu amers.

 

 

La V60 :

Il s’agit d’une cafetière à filtre, référence dans le Slow Coffee. L’élément principal est le goutteur (dripper), en forme de « V ». La méthode est la même que pour la Chemex : on pose un filtre sur le goutteur. Puis la mouture. Puis l’eau chaude. Le résultat est un café assez fort et aromatique, avec du corps. Plus permissive que la Chemex, c’est aussi un bon allié en voyages. Vous pouvez prendre avec vous que le goutteur (dripper) et des filtres. Car celui-ci peu se poser directement sur une tasse.

 

 

La cafetière filtre « classique » :

Cafetière électrique classique. Ici faire du café est très simple puisqu’il suffit de mettre la mouture sur un filtre. La cafetière s’occupe de chauffer l’eau et d’asperger la mouture. Le résultat est un café moyennement aromatique, avec un peu de corps. C’est la méthode la plus répandue, que l’on retrouve dans les foyers mais aussi dans les restaurants et hôtels.

 

 

La Moka / Italienne :

Ici le fonctionnement est différent : On met de l’eau et du café dans la cafetière, puis on la fait chauffer sur une gazinière ou autre. L’eau va rentrer en ébullition et monter. Le résultat est un café fort, avec du corps, et une amertume prononcée. Cette méthode est loin d’être la plus répandue mais sait conquérir les adaptes de café fort. De plus, elle aussi est très pratique à emporter en voyage!

 

 

L’aéropress :

L’aéropress est peut-être la machine la plus originale présentée ici. On va infuser le café puis le faire passer à travers un filtre avec un système de pression manuelle. Le café est fort, trouble, avec une amertume présente. Cette méthode est très permissive, rapide, et encore une fois très pratique en voyage.

 

 

Machine à Espresso :

L’une des machines les plus répandues ! Et qui connait un important essor dans les foyers grâce aux machines broyeuses à grain automatiques. Ici, la mouture est mise dans un porte filtre, tassée, et avec un système de pression le café va être extrait. Le résultat est un café très court, avec beaucoup de corps. Différents réglages permettent de trouver un équilibre entre acidité et amertume. Le café va être intense, et très aromatique. Si les machines automatiques permettent aujourd’hui d’avoir de base un résultat satisfaisant, elle permettent aussi avec quelques réglages de bien s’adapter à chaque grains et d’arriver à un résultat très aromatique.

 

 

L’Ibrik :

Cafetière traditionnelle Turc. Il faut utiliser du café moulu très finement, que l’on met dedans, puis de l’eau que l’on portera à ébullition. Ensuite, il faut laisser reposer 10 minutes pour que le marc retombe et enfin servir délicatement. Le résultat est un café trouble avec beaucoup de corps, fort en amertume, et intense.

 

 

Pour finir, afin de vous aider à vous y retrouver, voici un petit tableau récapitulatif :

 

Nom Taille Mouture Méthode Intensite (amertume) Résultat
Piston / Bodum / French Press Très grossière Par pression Peu d’amertume Doux, aromatique, trouble
Chemex Grossière Filtre Très peu amer Doux, très clair, très aromatique
V60 Assez Grossière Filtre Peu amer Doux, clair, aromatique, acidité présente
Cafetière Filtre Moyenne Filtre Amertume moyenne Equilibré, peu d’acidité, peu complexe (aromes peu présents)
Moka / Italienne Assez fine Ebullition Amertume présente Intense, aromatique , concentré
Aéropress Fine Pression Amertume présente Fort, trouble
Espresso Très fine Pression Amertume présente Intense, très aromatique, beaucoup de corps
Ibrik Très fine Ebullition Amertume très présente Fort, très concentré

 

Voilà qui conclut ce petit tour d’horizon des principales méthodes pour faire du café! Nous espérons que vous avez appris des choses, et que cela vous a donné envie d’essayer plein d’autres machines 🙂 Sachez que souvent, dans les Coffee Shop, vous avez la possibilité d’essayer certaines de ces méthodes, comme la V60 par exemple (en plus de l’espresso bien sûr).

Post a Comment