Bilan 3 premiers mois

Bilan de nos 3 premiers mois de lancement

 

Nous avons trouvé ça intéressant de faire un petit bilan sur ces premiers mois de lancement (ici, il faut bien préciser de lancement, car dans nos têtes le projet est bien plus vieux). Donc, quel est le bilan depuis que nous avons débuté la torréfaction ?

 

Quand on regarde en arrière, nous sommes surpris du travail effectué. Il est loin, le temps où on travaillait chez nous sur nos ordis, avant que tout commence. Tout d’abord, on remarque que l’on progresse beaucoup en torréfaction. On le ressent dans nos grains, dont on arrive désormais à faire ressortir le maximum d’arômes. Et puis, on a désormais trois grains différents. Mine de rien, la boutique commence à s’étoffer ! Mais ça, c’est la face immergée de l’iceberg… Car nous avons pu aussi développer toute une offre pour les professionnels, avec mise à disposition de machine ou location. A l’origine, ce n’était pas quelque chose que l’on pensait faire, mais nous avons dû nous adapter et désormais nous en sommes très content !

 

Ces trois mois ont été propice à d’innombrables découvertes, et ont été challengeant sur tous les plans. Tout d’abord professionnellement, nous découvrons vraiment ce que c’est d’être autoentrepreneurs. Il n’est pas facile de couper le soir, de penser à autre chose. C’est sûr, Krogen tient désormais une place énorme dans nos vies. Et nous avons appris la patience. Ho ça oui, la patience, il en faut… L’énergie pour travailler à beau être là, des fois nous ne pouvons rien faire de plus pour que les choses avancent plus vite. Il faut être patient, et garder confiance en son projet. Ca, ça n’a pas forcément été facile. Surtout quand les contrats ne se débloquent pas assez vite à notre goût !

Mais nous avons aussi appris beaucoup de choses. Notamment le démarchage. Les premiers coups de téléphone étaient hasardeux, légèrement angoissants, mais ça vient vite avec l’habitude… Le démarchage ne se passe cependant pas que derrière le téléphone, mais aussi en allant directement au contact des restaurants ou épiceries (ce qui nous a donné l’occasion de passer une journée sur Belle-Ile soit dit en passant…). Des fois nous nous faisons refouler plus ou moins aimablement, mais dans une majorité des cas, c’est l’occasion de faire de belles rencontres.

Nous avons aussi appris à faire le marché, et notamment à avoir hâte que ce soit les vacances pour que Vannes se gorge de touristes. Désormais nous scrutons aussi la météo du mercredi et samedi matin, parce que le marché sous la pluie… Bah c’est pas méga fun.

Nous apprenons aussi l’aspect gestion comptable, ou encore gestion des stocks (qui est une partie de plus en plus importante pour nous).

Un autre aspect de ces premiers mois, qui est très agréable, c’est que l’on s’entoure de personnes super et bienveillantes. Que ce soit au marché entre commerçants ou avec les clients, mais aussi avec des entreprises ou même des épiceries, nous faisons plein de belles rencontres. Nous avons souvent l’occasion d’échanger autour des valeurs de nos entreprise, ou encore autour de notre passion du café.

Enfin, un autre aspect et pas des moindres : quel bonheur de travailler sur son entreprise ! Quel bonheur d’aller dans notre local tous les matins, que l’on a aménagé nous-mêmes, de commencer la journée avec un bon café, et de travailler entre amis ! C’est sûr, il faut de la patience, de l’énergie pour vouloir toujours apprendre et évoluer, mais globalement… C’est du bonheur !

Si nous faisons ce petit bilan à trois mois, c’est parce que aujourd’hui nous sentons que les choses vont commencer à s’accélérer. Nous sommes plus déterminés que jamais, nous essayons de vous préparer plein de nouvelles choses. On y croit ! Et on a hâte de vous rencontrer autour d’un café !

 

A bientôt,

Alexis et Anthony

Comments

  • 11 novembre 2021
    reply
    Francoise paviot

    Bonjour,
    Votre café est très bon.
    Nous l’avons decouvert sur le marché de vannes et l’achetons en grains.
    Vos sachets etant solides et beaux, c’est chouette de pouvoir les reutiliser.
    Si j’ai bien compris, on peut venir avec pour le remplir au marché?
    Cela n’est pas preciser sur votre site, peut etre que cela serait bien.
    Je travaille à l’hopital ou nous avons une amicale avec une petite boutique sur vannes( dans l’hopital).
    Ca serait chouette d’y proposer vos cafés.
    Le site merci et bravo ( theix) fait deja cela:
    Nous commandons et payons sur leur site ( avant les jeudis midi)et recuperons nos produits ( le vendredi midi).pas de frais de livraison du coup!
    Interessant non?

Post a Comment